professionnel immobilier

De plus en plus d’internautes s’intéressent au secteur de l’immobilier. Il s’agit en effet d’un domaine intéressant pour celui qui souhaite se reconvertir ou pour commencer une carrière. Il connait un succès de plus en plus important d’ailleurs, car présentent de nombreux avantages pour les professionnels, notamment la stabilité de l’emploi et l’aspect financier.

Les qualifications techniques requises pour adhérer au secteur de l’immobilier

Il existe de nombreux métiers dans l’immobilier. Les formations requises diffèrent d’une profession à une autre.

Un cursus de Bacc+2

Le cursus de Bacc+2 dans l’immobilier vous amènera vers deux options. Vous pouvez étudier pour obtenir le BTS Professions Immobilières. Ce diplôme vous permettra d’accéder à des métiers tels que la négociation immobilière, la gestion de copropriété ou la gestion de biens locatifs. Cette formation donne accès à l’ensemble des métiers dans la pratique.

La seconde option sera le DUT Carrières Juridiques, qui permet de devenir soit un juriste immobilier, soit un avocat immobilier.

En principe, deux années BTS ouvriront de nombreuses portes. Si vous souhaitez devenir un agent immobilier, visitez cette page !

Un cursus de Bacc+3

Après le BTS ou le DUT, il reste possible de poursuivre pour optimiser vos compétences. Dans ce cas, vous vous acheminez vers une licence professionnelle d’immobilier. Ce diplôme est de plus en plus requis des grandes entreprises. Il ouvre des portes aux postes de responsabilité, comme chef de service administratif, ou chef de service juridique.

Un cursus de Bacc+5

Il s’agit soit d’un master d’immobilier, soit d’un master en droit. L’étudiant devra choisir un domaine de spécialisation en particulier dans ce cas. Il peut devenir commercial, travailler dans le social ou préférer les métiers d’entreprise.

Par ailleurs, si vous décidez de vous reconvertir, les formations professionnelles sont également une option.

Les métiers dans le secteur de l’immobilier

Les possibilités sont multiples pour celui qui veut devenir un professionnel dans l’immobilier. Il gagne entre 2000 et 10 500 € en fonction du métier exercé et des expériences acquises.

L’agent immobilier

Il jouera le rôle de l’intermédiaire entre les investisseurs et les propriétaires. Il peut travailler soit pour un acheteur, soit pour le vendeur.

L’expert immobilier

Il estime la valeur d’un bien lors d’une vente, d’une location, d’un achat, d’une donation ou pour compléter des procédures administratives et fiscales. Sa clientèle est particulièrement variée : les juges, les notaires, les propriétaires, les assureurs et les services fiscaux.

Promoteur immobilier

Le promoteur se charge de monter les opérations immobilières. Il entreprend les recherches de terrains ou de biens immobiliers, analyse les possibilités et établit la réalisation du projet. Il est appelé à travailler avec des techniciens architectes pour ce faire.

Administrateur de bien

Il s’agit du gérant d’immeubles. Il prend en charge la gestion locative d’un bien immobilier au nom et pour le compte du propriétaire. Il encaisse les loyers, établit l’état des lieux et s’occupe des travaux d’entretien.

Syndic de copropriété

Le syndic est l’agent en charge de la gestion d’un bien immobilier en copropriété. Il travaille pour les copropriétaires. Ses missions relèvent de l’administration du bien : recrutement du personnel de gestion, surveillance des travaux, convocation des assemblées générales et entretien des parties communes.

Juriste en droit immobilier

Il s’agit d’un consultant juridique pour toutes les transactions immobilières. Il peut travailler en entreprise ou être un prestataire indépendant.

Les qualités personnelles requises pour intégrer le monde de l’immobilier

Pour intégrer un métier de l’immobilier, certaines qualités sont pré-requises.

L’aisance relationnelle

Presque toutes les professions de l’immobilier relèvent de la négociation. Il faut apprendre à centrer son attention sur la clientèle et être à son écoute. La présentation doit toujours être soignée.

La fibre commerciale

En plus du relationnel, la fibre commerciale est déterminante pour connaitre le succès dans l’immobilier. Il faut absolument apprendre à persuader les autres et à mettre en valeur un bien ou une offre.

La capacité d’adaptation et l’organisation

Ces deux critères contradictoires se compètent. Il faut à la fois être organisée, mais également parée à toutes éventualités. Les taches sont nombreuses dans le domaine de l’immobilier. Il est facile de se laisser submerger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.