la rénovation de la salle de bain

Plus le temps passe, plus votre salle de bain aura besoin d’une rénovation. Que ce soit pour une rénovation légère, ou une rénovation complète, prendre à la légère cette opération serait une grave erreur. En effet, vous risquerez tout bonnement de perdre de l’argent inutilement, mais aussi de perdre votre précieux temps.

C’est pour éviter cela qu’il peut être intéressant de connaître quelques astuces qui permettent de réussir le projet de rénovation de la salle de bain.

Placer la tuyauterie dans des endroits accessibles

La rénovation d’une salle de bain est l’occasion idéale pour rénover les anciennes tuyauteries et les remplacer par des nouvelles. N’empêche, le risque pour vous d’être victime d’une fuite d’eau n’est pas nul pour autant, même après une rénovation. C’est pour cela qu’il est recommandé de mettre la tuyauterie dans des endroits facilement accessibles. Cela facilite grandement la tâche du plombier lorsqu’il doit effectuer une réparation des fuites. Cela évite aussi d’avoir à démolir un mur pour accéder au réseau de conduites d’eau.

Bien choisir les matériaux utilisés

Le fait de bien choisir les matériaux utilisés permet d’éviter que l’entretien ou la rénovation salle de bain essonne ne devienne une corvée.

Nous savons tous que la salle de bain est une pièce qui se salit rapidement. De ce fait, pour faciliter l’entretien, vous pouvez opter pour des matériaux synthétiques. En effet, ce type de matériaux est facile à entretenir et est très résistant en même temps. Opter pour la céramique peut aussi être une alternative. Pour ce qui est de la paroi de la douche, le recours au verre trempé peut être la solution.

Ensuite, parlons du carrelage. À ce sujet, vous pouvez tout simplement vous fier à la norme UPEC (Usure, Poinçonnement, Eau et agents chimiques). La norme UPEC permet d’avoir une idée précise sur la résistance du carrelage à l’eau, ainsi qu’aux agents chimiques.

Choisir des matériaux résistants à l’humidité

La salle de bain est une pièce qui est humide la majorité des temps. Or, certains matériaux ne sont pas compatibles à de tels endroits. L’utilisation d’un matériau inadapté vous poussera à refaire la rénovation de votre salle de bain tous les 3 ans.

Pour cela, les plâtres ainsi que les mousses sont des matériaux dont il faudrait éviter. En effet, ce sont des matériaux poreux, c’est-à-dire que l’eau peut s’y infiltrer.

Concernant le sol, le mieux serait d’opter pour le carrelage, ou comme alternative, le PVC. En effet, ces matériaux résistent très bien à l’humidité. En passant, pour le carrelage, vous pouvez choisir le modèle à mosaïque qui est réputé antidérapant. Cela réduit grandement les risques de glissade.

Mais il se peut que le carrelage soit trop standard pour vous. Vous pouvez tout à fait miser sur le parquet. Pour cela, optez pour le bois exotique massif. La raison est que celui-ci résiste de façon naturelle à l’humidité.

Faire attention quant au risque d’électrocution

Il est connu que l’eau et l’électricité ne fassent pas trop bons ménages. Afin de minimiser le risque d’accident, il est recommandé de prendre les précautions nécessaires.

Il est indispensable de s’assurer de l’étanchéité des installations électriques. Quant aux prises électriques, celles-ci doivent au moins être situées à 60 cm des points d’eau. Il est formellement interdit de placer des matériels électriques dans les baignoires ainsi que les douches. Néanmoins, il est possible d’installer les éclairages au-dessus de ceux-ci. En fait, il existe une règle nommée « volumes de sécurité » qu’il faut respecter à la lettre. Il y en a 4 en total.

L’importance d’une salle de bain bien aérée

Même si la salle de bain est une pièce destinée à être humide, trop d’humidité n’est pas non plus sans conséquence. En effet, cela peut provoquer la prolifération des moisissures. En plus de cela, trop d’humidité aura des impacts sur la température dans la pièce. De ce fait, même si vous chauffez la pièce, il se peut que la température soit toujours froide.

C’est pour cela qu’il ne faut pas sous-estimer le système d’aération dans la pièce lorsque vous effectuez une rénovation salle de bain essonne. En effet, celui-ci permet d’évacuer l’humidité à l’intérieur de la salle, et ainsi, d’éviter tous les problèmes que nous venons de citer. Le recours au VMC à hygromètre intégré est une solution pratique. Vous n’avez nullement besoin d’appuyer sur un bouton puisque la ventilation se met en marche automatiquement.

Laissez certains travaux aux experts

Certes, certains travaux peuvent être effectués sans avoir à contacter un professionnel. Cela concerne surtout les opérations de décorations et de finitions.

Néanmoins, si possible, il est recommandé de laisser les travaux entre les mains des spécialistes. En effet, avec leurs compétences ainsi que leurs expériences, vous êtes à peu près sûr d’obtenir les résultats escomptés. Pour les travaux liés à la plomberie et à l’électricité, il est conseillé de faire appel à un plombier et à un électricien pour éviter de s’exposer inutilement aux dangers. Cela permet aussi de bénéficier d’aides financières pour certaines parties des travaux de rénovation salle de bain essonne.

Planifiez le projet, minimisez l’improvisation

Pour réussir une rénovation salle de bain essonne, il est primordial de tout planifier avant le lancement du projet. En effet, vous n’aimerez pas risquer de rater l’agencement de votre salle de bain. C’est pour cela qu’il faut établir un plan précis de la pièce. Si vous n’êtes pas trop calés sur le fait de dessiner un plan, vous pouvez laisser ce travail à un architecte. En plus, il pourra vous donner des conseils d’expert sur le sujet.

Il est aussi essentiel de définir à l’avance les divers travaux que vous souhaitez effectuer. Cela permet d’avoir une estimation du budget nécessaire à engager dans la rénovation de maison. Pour cela, vous pouvez visiter le site web des experts pour demander des devis (la plupart sont gratuites).

En somme, à un moment donné, la rénovation salle de bain essonne est une opération indispensable pour que la pièce continue de nous procurer des moments agréables. Vous connaissez désormais les erreurs à ne pas commettre pour éviter d’avoir à réaliser ce projet tous les 3 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.