transition

Le chien a besoin d’une bonne nutrition pour être en parfaite santé. À un moment donné, même s’il s’habitue à un type d’alimentation, il est essentiel de procéder à une transition avant de lui changer ses habitudes. La transition consiste au passage d’un régime à un autre en procédant à une évolution des aliments le composant. Vous pouvez donc vouloir changer de goût, de marque ou quitter le sec pour l’humide. Comment et pourquoi faire une transition à votre chien ?

Comment effectuer la transition alimentaire chez le chien ?

Chez le chien, la transition se fait facilement. Ce qui n’est pas le cas chez le chat qui a horreur des nouvelles choses. Cependant, il ne faut pas y aller trop vite pour la préservation de l’intégrité de son système digestif très fragile. Pour qu’il s’habitue à son nouvel aliment, vous pouvez le mélanger pendant quelques jours à l’ancien.

Vous pourrez trouver plusieurs types de boulettes proposées par les fabricants comme Ultra Premium Direct. Vous bénéficierez également de conseils pour utiliser convenablement celles-ci. Ultra Premium Direct a conçu une gamme de croquettes parfaitement adaptée aux besoins de vos fidèles compagnons.

Dès la première semaine, pour chaque repas, mélangez environ 80% des anciennes croquettes avec en moyenne 20% des nouvelles. La deuxième semaine, vous pourrez ajouter la moitié de chaque type de croquettes. Ensuite, la semaine qui suivra, servez-lui plus de nouvelles croquettes que d’anciennes. Et pour la dernière semaine, intégrez totalement les nouvelles croquettes. Toutefois, pendant la période de changement des boulettes, évitez de lui donner vos restes de collations entre les repas. Vous pouvez aussi tremper les croquettes dans l’eau pendant quelques minutes avant de les lui donner pour qu’il s’hydrate bien. Ainsi, il pourra aussi vite se libérer pour éviter l’obésité.

Par ailleurs, faites attention au surdosage pendant le changement des croquettes. Celui-ci peut avoir des conséquences nuisibles à l’animal comme les selles molles et de fortes diarrhées.

Pourquoi faire une transition alimentaire chez le chien ?

Plusieurs raisons sont à l’origine du changement de l’alimentation. Elles peuvent être d’ordre médical, physiologique ou selon le mode de vie de l’animal de compagnie.

En ce qui concerne les raisons médicales, vous pouvez effectuer une transition alimentaire à votre chien s’il souffre de certaines maladies. On retrouve des pathologies comme : l’insuffisance rénale, hépatique, le diabète, etc. Le changement se fait dans ce cas sur conseil du vétérinaire.

La transition est encore plus conseillée si votre chien a des problèmes physiologiques. Les besoins nutritionnels du chien évoluent au cours de sa vie. Cependant, le chiot qui est dans sa période de croissance a des besoins différents d’un chien plus âgé ou adulte. Il en est de même pour la sensibilité. Il est aussi possible que votre toutou ne soit plus accro aux croquettes ou qu’il n’aime plus son alimentation.

Quant au mode de vie de l’animal, c’est aussi une raison primordiale. Un chien avec une activité intense aura une alimentation différente de celle d’un autre n’ayant pas les mêmes fréquences d’activités.

Les conséquences de la non-transition alimentaire chez votre chien

Votre animal risque d’avoir des problèmes intestinaux si vous ne lui faites pas de transition alimentaire. Ces troubles digestifs sont plus apparents chez le chien, car son système digestif est plus sensible aux changements que chez l’homme. Sa flore intestinale est moins diversifiée et développée que celle humaine.

Si vous ne faites pas de transition alimentaire à votre toutou, il pourrait :

  • Avoir les selles molles et des épisodes diarrhéiques parce que son intestin ne pourra pas assimiler les nouvelles protéines ;
  • Vomir après la prise des repas ;
  • Refuser de s’alimenter puisqu’il n’aurait pas pu s’habituer aux nouvelles croquettes ;
  • Souffrir d’intolérance alimentaire puisque le changement brusque de l’alimentation aura déréglé sa flore intestinale.

Si votre chien est victime de l’un de ces maux, faites-lui une transition plus longue pour un accompagnement en douceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *