pompes funèbres Calmes

Devant le choc subi par la disparition d’un proche, la majorité des membres de la famille sont désemparés et ne savent pas ce qu’il faut faire. Pourtant plusieurs étapes doivent être franchies, certaines peuvent être faites par la famille, d’autres requièrent le passage par les pompes funèbres. Sur le site de Calmes, vous pouvez les connaître en détails.

Les formalités administratives obligatoires

Le déroulement des diverses étapes lors des funérailles est bien précis. Certaines sont obligatoires. Le but est d’aider la famille à accepter la perte de leur proche. La famille peut les effectuer, en se référant au site de Calmes. Toutefois, afin d’aider la famille à faire son deuil, les pompes funèbres Calmes.eu peuvent s’en charger.

Le décès d’une personne doit être déclaré dans les 24h qui suivent au bureau de l’état civil du lieu de décès. Un acte de décès sera délivré. Toutefois, plusieurs copies sont nécessaires pour d’autres démarches administratives ultérieures. Au Luxembourg, l’enterrement ou l’incinération d’un corps doit être effectué entre 24h à 72h après le décès. En ce temps de crise sanitaire du covid 19, si la mort en fait suite, il est recommandé d’inhumer ou d’incinérer le corps après 24h.

L’heure et la date de l’enterrement doivent être fournies au moment e la déclaration du décès. Un certificat de transport sera donné pour le transfert du corps vers la morgue communale, le domicile du défunt, ou le lieu de l’enterrement. Chaque déplacement prévu doit faire l’objet d’un certificat de transport.

La famille doit faire un avis d’obsèques ou imprimer des faire-part pour les relations.

Une crémation ou un enterrement nécessite une autorisation de l’officier de l’état civil du lieu du décès. Pour un enterrement hors dudit lieu, cette autorisation ne sera accordée qu’au vu de l’autorisation de transport donnée par la commune où a eu lieu le décès, ainsi que du certificat de mise en bière.

Pour une incinération, cette autorisation ne peut être accordée que sur la fourniture :

  • D’un acte qui exprime la volonté du défunt ou de la déclaration d’un membre de la famille le plus proche du défunt
  • D’un certificat médical attestant que le mort n’a pas fait suite à une mort violente
  • D’un certificat « pace maker »
  • D’un certificat de mise en bière.

Si la famille possède un caveau familial, la demande de concession funéraire ne se posera pas. Sinon, on adresse la demande à la mairie du lieu de l’enterrement ou de la crémation. Pour cette dernière, ce sera une place au columbarium.

Les étapes qui requièrent les pompes funèbres

Le choix du cercueil peut se faire via l’entreprise de pompes funèbres Calmes.eu. En effet, les cercueils doivent être fabriqués suivant des normes très précises. A savoir une épaisseur de 22 mm ou de 18mm avec une cuvette étanche à l’intérieur. Un large choix est proposé sur le site de Calmes.

Les transports du corps/du cercueil ne peuvent être effectués que par un véhicule habilité à le faire. C’est le corbillard d’une entreprise de pompes funèbres.

L’organisation du déroulement de la cérémonie peut être faite par la famille elle-même. Cependant, au vu de leurs expériences acquises au cours des années, les pompes funèbres sont les mieux placées pour prendre en charge la cérémonie, civile ou religieuse,  et assurer son bon déroulement.

La toilette mortuaire peut être effectuée par la famille et les proches du défunt. Pour l’embaumement, l’intervention d’un thanatopracteur d’une entreprise de pompes funèbres est obligatoire. La mise en bière, la fermeture  et le port du cercueil doivent être effectuées par le personnel des pompes funèbres.

L’ouverture et la fermeture sépulture requiert l’acte du marbrier. Il peut faire partie, ou non, du personnel des pompes funèbres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *